Plan du site  
français  English
pixel

Blog du campus SUPINFO Strasbourg

[SUPSTRAS-Info] Portrait de Florent, musclé de corps et d’esprit !

Publié le 27 février 2018 dans Sign of Success

On a souvent l’image de l’étudiant en informatique comme étant un geek et allergique au sport !

Nombreux sont nos étudiants qui en sont la preuve contraire et plus particulièrement, Florent, étudiant en 5ème année à SUPINFO Strasbourg, dont le profil est plus qu’atypique.

 

  • Florent, présente nous rapidement ton parcours scolaire jusqu’à aujourd’hui :
    • Dans un premier temps j’ai obtenu mon BAC S qui m’a ouvert les portes vers le DUT informatique de l’IUT de Illkirch qui fût principalement orienté développement et base de donnée pour le côté informatique. Une fois mon DUT acquis j’ai voulu approfondir mes faibles connaissances dans le domaine système et réseaux c’est pourquoi j’ai effectué la licence professionnelle Systèmes Informatiques et Logiciels (SIL) spécialité Administration de Réseaux et Services (ARS) de l’Université de Strasbourg en contrat de professionnalisation au sein de la direction informatique de l’Université de Strasbourg qui est basé à l’esplanade. Enfin, j’ai voulu continuer mes études pour atteindre un niveau d’ingénieur tant en étant en contrat de professionnalisation c’est pourquoi je me suis tourné vers Supinfo qui m’a permis de combiner étude et travail au sein de l’équipe architecture du siège informatique de FM Logistic à Phalsbourg.

 

  • Pourquoi avoir choisi l’informatique?
    • De mon plus jeune âge jusqu’à mes 17 ans je passais toute mes journées, du matin au soir, sur l’ordinateur et j’ai toujours su que l’informatique était un métier d’avenir avec de nombreux débouchés et je reste persuadé que ce secteur est encore très loin d’être saturé. Je cherchais aussi le métier le plus rentable en termes de nombre d’année d’étude et de salaire et je me suis vite rendu compte que c’était dans le secteur de l’informatique. De plus ma plus grande sœur est ingénieur informatique et travaille actuellement à l’équipe sécurité de d’EURO INFORMATION. Mon second choix aurait été de faire l’armée de terre mais je n’aurai peut-être pas aimé partir des mois loin de mes proches.

 

  • Tu as choisi de suivre tes études via un contrat de professionnalisation, qu’est que l’alternance t’apporte en plus, selon toi?
    • L’alternance pour moi permet de combiner théorique et pratique ce qui est bien plus productif que d’être 100% en école surtout pour les gens comme moi qui apprennent bien plus en pratiquant et cherchant par eux-mêmes qu’en étudiant de manière scolaire. De plus, cela permet de prendre connaissance du milieu de l’entreprise, de dialoguer en milieu professionnelle et pour les gens comme moi qui intègrent des grandes entreprises internationales ça permet d’organiser des réunions avec des personnes de différents pays ce qui force à bien comprendre l’anglais. Enfin, ça montre aussi les différents postes possibles dans le monde l’IT comme par exemple le rôle d’architecte IT je ne savais pas précisément à quoi ça consistait avant d’intégrer FM Logistic.

 

  • Tu es passionné de fitness et de culturisme, d’où te vient cette passion?
    • Un jour, le copain de ma sœur a apporté une barre, une paire d’haltères et des poids. C’est à ce moment-là que j’ai fait ma première séance et dès la première série, je sentais que quelque chose se passait et je suis tout de suite allé sur YouTube pour regarder des vidéos de bodybuilder et je me suis dit « Ok, je veux être comme ça, qu’est-ce-que je dois faire ». Quelques jours plus tard, j’ai décidé d’arrêter complètement les jeux vidéo et c’est à de ce moment-là que j’ai commencé à m’entraîner et à m’instruire sur le corps humain, la science et la diététique tous les jours. Je ne saurais dire combien d’heures j’ai passé à lire des livres sur le sujet, articles, analyses et recherches scientifiques. A ce moment-là je faisais 50kg pour 1m69 contre 85 aujourd’hui.

 

  • C’est un sport qui demande une hygiène de vie et un investissement total. Ce n’est pas trop dur parfois ?
    • Si c’était facile tout le monde ferait ça car je n’ai aucun doute que tout le monde voudrait, en claquant des doigts, se réveiller un matin avec le physique qu’il voudrait. La difficulté varie vraiment en fonction des personnes et la manière de savoir s’organiser. Pour ma part c’est devenu une habitude et je ne veux pas ça comme une difficulté car par exemple je mange pour atteindre mon objectif pas pour le goût. La difficulté se porte surtout sur le côté social car en préparation pour une compétition je ne peux pas manger dehors, sortir après 23h, faire d’autres activités physiques que ce que j’ai planifié etc. Enfin, c’est aussi surtout dur pour les gens qui m’entourent car je suis tellement concentré sur la gagne en me disant qu’il y a surement quelqu’un qui fait mieux que je deviens une autre personne plutôt centré sur ma routine et rapidement irritable alors qu’habituellement je suis très attentionné et affectif. Enfin, il y a un autre aspect compliqué dans ce milieu c’est la jalousie des gens les uns envers les autres qui mènent vite à de nombreuses critiques dans le dos. En revanche manger toutes les 3h, avoir faim, boire 5 L d’eau, et m’entrainer tous les soirs après le travail ce n’est pas un problème.

 

  • Tu fais également des compétitions à haut niveau, tu peux nous en dire plus et quels sont tes prochains objectifs ?
    • Effectivement après 5 ans de pratique en salle de sport j’ai décidé de faire ma première compétition en 2015 qui n’était qu’autre que les championnats de France qui se déroulaient à Nice et durant laquelle j’ai atteint la première place du podium dans ma catégorie (Mens Physique). Cette victoire m’a ouvert les portes à la fois à un sponsor à savoir Fitstore et aux compétitions internationales (un peu comme le bac et les études supérieurs) ce qui m’a permis de faire les championnats d’Europe où j’ai finis 7ème. Grâce à cette place j’ai pu faire la plus prestigieuse des compétitions amateurs de bodybuilding en Europe à savoir l’Arnold Classic Europe qui se déroule une fois par an à Barcelone. A cette dernière j’ai atteint la 6ème place et j’ai pu ainsi faire une autre compétition prestigieuse en Italie qui est Mr Olympia Amateur pour finir 3ème avec deux italiens devant moi J . Aujourd’hui je m’entraine dans le but d’améliorer mes points faibles et je réfléchis sur ma prochaine échéance qui sera peut-être une compétition internationale en Corse et au Luxembourg. Ce qu’il faut savoir c’est que pour devenir professionnelle dans ce sport il faut soit gagner une toute catégorie soit gagner deux fois sa catégorie sur des compétitions internationales.


  • Penses-tu qu’il y ait un parallèle entre les qualités requises pour être un bon ingénieur en informatique et un champion de fitness ?
    • Bien sûr. Lorsque je décide de faire une compétition c’est exactement les mêmes procédés que de lancer un projet. Je mets en place un planning, les tâches à accomplir, quels sont meilleurs outils/moyens que je peux avoir en fonction de mon budget pour atteindre le physique que je souhaite. Autour de ça il a l’organisation qui est très importante, la rigueur et la discipline. Souvent on parle de motivation mais la motivation on l’a au début de la préparation suites c’est la discipline qui prend le relais. Aller s’entrainer malgré les migraines, la fatigue, la faim, les jambes lourdes et l’envie d’aller dormir.

 

  • Allier études supérieures, travail en entreprise et sport de haut niveau, cela doit être dur parfois, non ? as-tu du faire des sacrifices pour cela et le regrettes-tu aujourd’hui ?

En général je suis assez à l’aise dans mes préparations car je préfère être en régime qu’en prise de masse. C’est surtout dures le dernier mois amis pour le moment tout s’est bien passé. Non je n’ai aucun regret car j’ai toujours su allier les deux. Ce sport m’a apporté de la confiance en moi qui était inexistante avant de m’y mettre, plus d’assurance ; tout n’est que challenge. Il  m’a aussi permis de voir les choses d’un œil différent des autres personnes, j’essaye de faire mon maximum pour ne pas suivre la foule et réfléchir par moi-même et faire mes propres choix en suivant MES PLANS et pas ceux de quelqu’un d’autre.

 

  • Quels sont tes objectifs professionnels après l’obtention de ton master à SUPINFO et continueras tu le fitness ?
    • J’aimerais continuer à travailler à mon poste actuel au sein de FM Logistic sur le projet auquel je suis lié actuellement à savoir la mise en place de la technologie Blockchain au sein de la D’ici quelques années, une fois plus d’expérience acquise, j’aimerais bien occuper un poste de RSSI.
    • Oui je continuerais à m’entrainer toute ma vie, cependant je sais que les compétitions arrêteront le jour où j’aurai un enfant.

Merci à toi d’avoir pris le temps de répondre à ces quelques questions.

Page athlète FB : https://www.facebook.com/florentwernertfitness/
Instagram : florentwernert

3 photos

Rencontrez SUPINFO Strasbourg

Rencontrez-nous à l'occasion des Journées Portes-Ouvertes (JPO) organisées dans l'ensemble des campus SUPINFO en France et dans le monde.

Rencontrez SUPINFO Strasbourg

Contactez SUPINFO Strasbourg

Vous avez besoin d'informations complémentaires sur l'établissement ? Vous désirez parler à une conseillère d'orientation ou obtenir une adresse régionale ?

Contactez SUPINFO Strasbourg
A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels