Plan du site  
français  English
pixel

Blog du campus SUPINFO Strasbourg

La Nuit de l’Info 2019 : les équipes de SUPINFO Strasbourg témoignent !

Publié le 10 janvier 2020 dans Actualités

La Nuit de l’Info s’est déroulée du 5 au 6 décembre 2019 à Strasbourg. Cet article est l’occasion pour moi de revenir sur l’événement en laissant la parole aux étudiants de SUPINFO qui y ont participé. Nous parlerons de l’événement, de son déroulement mais aussi du sujet abordé qui est au cœur de l’actualité. Je donnerai la parole à plusieurs étudiant de l’école.

Avant tout, c’est quoi la Nuit de l’Info ? Erwan, en troisième année, nous l’explique :

« C’est une sorte de compétition où des équipes vont essayer de proposer des solutions à une problématique (le thème principal) tout en remplissant des défis. Et comme dans le titre, cela se fait durant toute une nuit. »


Toutes les promotions de SUPINFO Strasbourg sont représentées cette année. En effet, chaque étudiant, qu’importe son niveau d’étude, a une bonne raison de venir à la nuit de l’info.

 « Moi je suis surtout venu pour la découverte, pour voir le code autrement », nous raconte Thomas, en première année. « C’est quand même intéressant de se rassembler, parce qu’en cours, tu « subis » un peu, et ce n’est pas forcement toujours intéressant, alors que là c’est plutôt ludique. L’ambiance que l’on retrouve ici est super sympa. »

 « En fait, tu te retrouves à faire des projets que tu n’aurais pas fait tout seul », enchérit Gaëtan, en 3ème année.

 « Moi, je veux m’amuser en me challengeant. On essaye de faire le mieux possible tout en sachant que si on n’arrive pas à quelque chose de totalement fini, ce n’est pas grave, au moins on aura essayé », conclut Yohann, en 5ème année, et désormais habitué de l’événement qu’il fréquente depuis sa première année à SUPINFO Strasbourg.


Pour certains, à l’inverse de Yohann, il s’agissait de leur première Nuit de l’Info. C’était l’occasion pour moi de leur demander leurs impressions.

 « L’ambiance est sympathique », nous dit Manon, étudiante de troisième année. « Vu que j’ai déjà un bagage technique, j’ai vraiment l’impression de contribuer, je n’ai pas l’impression d’être un poids pour mon équipe. Ce sont des événements intéressants, mais c’est vraiment des épreuves qui te massacrent ton sommeil ! »

Li-Yen, en première année du cursus Communication et Média, rajoute en riant : « C’est vachement bien, nous sommes bien accueillis par les habitués, nous ne sommes pas tout de suite écartés sous prétexte qu’on serait en première année. En plus, il y a une bonne ambiance. Après, certains ont essayé aussi de nous expliquer les technos sur lesquelles ils travaillent, mais on n’a pas encore fait les cours de web, alors je n’ai rien compris à l’Angular ! »

 « On a un peu tous le même niveau dans notre équipe, donc c’est bien », nous dit Aurélie, en deuxième année. « Après, on a quand même une personne d’année supérieure qui est là pour nous aider, nous guider et nous apprendre ce qu’on ne sait pas encore. »


Damien, qui étudie en deuxième année, nous explique que, contrairement aux autres années, lui et son équipe ne sont pas directement inscrits au défi principal.

« Pour le moment on a choisi cinq défis, donc on a : un escape game ; un jeu qui sera jouable depuis la page 404, un petit comme quand tu n’as plus de réseau et que Chrome te propose de jouer avec le dinosaure ; un même sur Rick Astley ; un projet de communication où l’objectif est de créer un événement qui se déroulerait en parallèle à la Nuit de l’Info ; et enfin un projet de partage de code entre deux équipes. »


Mais alors, quel est le sujet principal cette année ? C’est Sébastien, en deuxième année, qui nous répond :

 « Le sujet est : développer une solution informatique qui accompagnera et conseillera les étudiants dans leurs démarches. Donc là c’est de l’aide, par exemple quand tu es perdu et que tu ne sais pas quoi faire avec tes dossiers de la caf. C’est pour ceux qui sont un peu plus démunis. »

« Ce sujet est vraiment dans l’actualité, il y a de la réflexion à mener. Nous on est étudiants, car la nuit de l’info est réservée aux étudiants je rappelle. Après, on est conscient qu’on ne va pas révolutionner le monde en une nuit, surtout qu’on n’est même pas représentatifs de tous les étudiants, mais on veut quand même apporter notre contribution. En une nuit, c’est toujours compliqué de finir. Là, on est à peine à la moitié de la nuit et c’est déjà compliqué », nous dit Yohann, en 5ème année.


La durée du concours, et le fait que ça se passe de nuit, cela peut être contraignant, voire même décourageant pour certains étudiants.

« On va rentrer fatigués, mais on le sait, c’est dans le contrat de base ! », rigole Yohann. « On part sur une nuit blanche, c’est quand même le but. Il faut aussi qu’on prenne en compte que tout a l’heure, on codera beaucoup moins bien que maintenant. »

 « Nous, on est parti sur du Laravel, parce qu’on veut un site plus optimisé pour les mobiles, sous forme de Web app. Après, pour nous, c’est du temps gagné, on prend des technos classiques, que l’on connait bien, on se simplifie la vie », nous raconte Romain en 4ème année.


L’événement a été un succès, et toutes les équipes sont reparties fatiguées, mais conquises. Le mot de la fin ? On se revoit à la Global Game Jam !

Article écrit par Corentin, étudiant en deuxième année à SUPINFO Strasbourg.  

Rencontrez SUPINFO Strasbourg

Rencontrez-nous à l'occasion des Journées Portes-Ouvertes (JPO) organisées dans l'ensemble des campus SUPINFO en France et dans le monde.

Rencontrez SUPINFO Strasbourg

Contactez SUPINFO Strasbourg

Vous avez besoin d'informations complémentaires sur l'établissement ? Vous désirez parler à une conseillère d'orientation ou obtenir une adresse régionale ?

Contactez SUPINFO Strasbourg
A propos de SUPINFO | Contacts & adresses | Conditions d'utilisation & Copyright | Respect de la vie privée
Logo de la société Cisco, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société IBM, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sun-Oracle, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Apple, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Sybase, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Novell, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Intel, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Accenture, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société SAP, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Prometric, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo de la société Toeic, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management Logo du IT Academy Program par Microsoft, partenaire pédagogique de SUPINFO, la Grande École de l'informatique, du numérique et du management

SUPINFO International University
Ecole d'Informatique - IT School
École Supérieure d'Informatique de Paris, leader en France
La Grande Ecole de l'informatique, du numérique et du management
Fondée en 1965, reconnue par l'État. Titre Bac+5 certifié au niveau I.
SUPINFO International University is globally operated by EDUCINVEST Belgium - Avenue Louise, 534 - 1050 Brussels